Quand les entreprises font leur marché: canaux et sélection sur les marchés du travail

Pour s’adresser au marché du travail, cette « chose » a priori indéfinie, les acteurs ont besoin d’investissements de forme. Adoptant cette grille conventionnaliste, l’article caractérise le recours aux canaux de recrutement par les entreprises de quatre secteurs des services, selon deux dimensions. 1) Ces canaux donnent-ils accès à une offre de travail sur un marché aux frontières déjà définies ou ouvrent-ils sur une offre à constituer ? 2) Utilisent-ils une information au format standard ou personnalisé ? La sélection réalisée par les canaux n’est pas de même nature d’un canal à l’autre, puisqu’elle concerne des marchés du travail différemment délimités et des mains-d’œuvre différemment qualifiées.

When enterprises go to the market: hiring channels and selection in labour markets - To address the labour market which is a priori indefinite, firms, workers and intermediaries need “investment in forms”. Drawing on such a conventionalist approach, the article analyses the hiring channels used by firms in service-oriented sectors. Two questions are relevant: 1) Do channels serve labour markets already established or do they shape the labour supply that employers are seeking? 2) Do channels convey information in standard or personalised format? The way the channel shapes the selection depends on the ways the labour market is defined and the workforce is described.


Details

Author(s) G. de Larquier, G. Rieucau
Language French
Year of publication Nov, 2014
Journal Revue Française de Socio-Économie
Volume, Number 14, 2
Page(s) 93 - 113
Website / Document Visit

Chercher des publications

et

ou